Géraldine FARGEAU - Nutritionniste Diététicienne NUTRITION SANTE - MICRONUTRITION - NEURONUTRITION - MICROBIOTE - MINDFULNESS

Etes-vous actif ou sédentaire ?

25 novembre 2023

Êtes-vous actif ou sédentaire ?Nutrition du sportif

Dans notre société moderne, nous utilisons systématiquement nos véhicules, même pour les petits trajets. Ce comportement automatique réduit fortement nos dépenses physiques quotidiennes.

Un grand nombre de Français ne sont pas assez actifs. En effet, lorsque l’on pratique un test précis appelé « Test de sédentarité et d’activité physique » le résultat est sans appel. Plus d’un tiers des adultes cumulent un niveau de sédentarité élevé et une activité physique insuffisante. (rapport ANSES du 15.02.2022)

A titre d’exemple :

– entre le temps passé en position assise derrière un bureau ;

– le manque de temps consacré à la pratique d’une activité sportive ;

– l’ascenseur qui est privilégié aux escaliers ;

– le parking de nos véhicules à deux pas de la destination…

Toutes ces habitudes quotidiennes réduisent considérablement nos dépenses caloriques journalières. 

Or la stabilisation d’un poids de forme dépend à la fois d’un bon équilibre alimentaire mais aussi d’une dépense énergétique quotidienne en adéquation avec les apports caloriques. 

Ainsi, il est essentiel d’inclure un minimum de dépense physique dans son quotidien.

Cela peut se traduire d’une part, avec une activité physique (et non sportive) comme du jardinage, du ménage, de la marche dans le cadre d’une sortie en ville.

D’autre part, une activité sportive telle que la randonnée, la course à pied, la natation, etc..

L’augmentation des dépenses physiques réhaussera nos besoins énergétiques afin de retrouver une adéquation entre les sorties et les entrées caloriques. Cet équilibre retrouvé s’appelle : la balance énergétique.

C’est la clef d’un poids stable à long terme.

En période de pré ménopause et ménopause, la balance énergétique est fortement perturbée par les bouleversements hormonaux. Pour enrayer la prise de poids, qui est en moyenne d’une dizaine de kilo durant cette période, la pratique sportive est inéluctable.

Pour conclure, voici les bienfaits de l’activité physique :
La pratique d’une activité physique et/ou sportive, permet d’augmenter la capacité cardiaque (action cardioprotectrice), de mieux gérer son stress et de réguler notre humeur. 
En effet, la pratique sportive libère une hormone appelée l’endorphine, qui a un effet thymorégulateur.
Mieux qu’un antidépresseur, de récentes études se penchent sérieusement sur les bienfaits de cette hormone en substitution aux traitements conventionnels de la dépression.
Géraldine fargeau nutritionniste bordeaux© Tous droits réservés Géraldine Fargeau Nutritionniste Diététicienne Bordeaux